Une mesure passive

Comment les déplacements des individus sont-ils mesurés ?

Comme la plupart des mesures d’audience, celle de la Communication Extérieure peut reposer sur une méthode soit déclarative, soit automatique ou « passive ». Les standards établis depuis près de 20 ans par internet, et le progrès rapide des technologies de mesure ont conduit la plupart des grands médias à migrer vers des méthodes dites passives.

La nouvelle mesure d’audience de la Communication extérieure opérée par Ipsos repose donc sur un enregistrement automatique des déplacements.

Meter

Les individus, recrutés au téléphone, sont invités à porter pendant 9 jours un petit boitier (‘meter’) dans leur sac ou dans leur poche. Ce boitier enregistre leurs déplacements de manière extrêmement précise (mètre par mètre, seconde par seconde), y compris dans les lieux clos et couverts (galerie commerciale, métro, cinéma…).

Cela est rendu possible par une multitude de capteurs embarqués, parmi lesquels un Gps, une boussole, un altimètre, un accéléromètre, un baromètre, …

Ainsi par exemple, l’altimètre permet de détecter qu’un individu emprunte un escalator dans une galerie commerciale, même en l’absence de connexion Gps. Grâce à la boussole, il est ensuite possible de repérer ses changements de direction…

Le meter exerce une très faible contrainte sur le panéliste : il suffit de le porter le jour et de le recharger le soir.

Plus de 7 000 exemplaires de ce meters ont déjà été fabriqués dans le monde, et utilisés par près de 100 000 panélistes dans une dizaine de pays, dont le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Turquie, les Emirats Arabes Unis…

Lien de partage :

Devenez contributeur

Wimobi est une plateforme collaborative qui donne la parole à tous les acteurs de la mobilité qu’ils soient professionnels, chercheurs ou étudiants. N’hésitez pas à nous contacter pour définir la manière dont vous pouvez contribuer à Wimobi.

En savoir plus

Sur le même thème