Méthodologie

Recueillir et modéliser la mobilité

Evolution de la démographie selon les agglomérations, nouveaux centre-ville piétonniers et pistes cyclables, tramways ou véhicules en libre-service (voiture, scooter, vélo), co-voiturage, mais aussi développement du télétravail ou du temps partiel, tout évolue en permanence !

Pour suivre au plus près les effets de ces évolutions sur la mobilité, Mobimétrie fait évoluer à partir de 2019 sa méthodologie d’expertise de la mobilité et déploie le dispositif imaginé par Ipsos qui repose sur deux innovations majeures :

Une mesure passive

Pour connaitre plus finement les déplacements des individus (parcours, distance, durée, destination…), 10 000 individus sont équipés par Ipsos d’un boitier (un « meter ») doté de multiples capteurs : GPS, accéléromètre, gyroscope, magnétomètre, baromètre, thermomètre, wi-fi, et bluetooth.

Chacun de ces individus porte le meter durant 7 jours ce qui permet de recueillir de nombreux nouveaux enseignements sur l’évolution de la mobilité individuelle dans le temps.

Des données massives

Pour extrapoler les parcours recueillis par le meter à l’ensemble de la population française, Ipsos mobilise ensuite de nombreuses données exogènes (‘big data’) mesurant les flux réels sur les voies : compteurs de trafic et données de la ‘smart city’, navigateurs automobiles et applications mobiles… Toutes les données sont bien sur anonymisées ; l’ensemble du protocole respecte ainsi les règles les plus strictes de protection des données personnelles et les dispositions du RGPD.

La base mobilité Mobimétrie

A l’issue de ces travaux, Mobimétrie dispose d’une base mobilité unique : l’ensemble des déplacements modélisés de 8 millions d’individus issus de la base Insee référencés sur cartographie numérique : En tout point de la cartographie, cette base permet d’identifier le volume d’individus uniques et leurs profils

Identifier les occasions de voir (ODV)

Comme dans toute étude d’audience, la définition de l’ODV conditionne la qualité et la volumétrie des résultats d’audience.

Mobimétrie mesure les occasions de voir la publicité (et non le support) et tient compte de l’ensemble des caractéristiques de chaque face et de son environnement.

Pour Mobimétrie, les ODV d’un support dépendent de son format, de son emplacement, de son cycle de déroulement ou de sa boucle digitale, de la longueur de ses axes de visibilité, de la vitesse de déplacement des individus et pour les supports non éclairés de la longueur du jour selon les périodes.

Chaque face composant l’offre des sociétés de communication extérieure est saisie avec une grande précision dans la cartographie, ce qui permet de déterminer les rues d’où ces offres sont visibles.

Ces rues étant elles même « porteuses » des individus les ayant empruntées lors de leurs déplacements, l’identification du volume d’occasions de voir (ODV) est réalisé par comptage du nombre d’individus (uniques) ayant emprunté les tronçons de rues d’où chaque support est visible.

Les performances de chaque face sont ensuite agglomérées entre elles au sein des réseaux auxquelles elles sont affectées.

Plus de précisions

Découvrez Moohv

Mobimétrie met à disposition des agences, régies, annonceurs et sociétés de communication extérieure un outil de mediaplanning performant pour exploiter la richesse des études et mesures réalisées. Prenez contact avec nous et découvrez Moohv.

En savoir plus