Les villes à l’ère de l’utilisateur : nouvelles expériences humaines, nouvelles expériences urbaines

La mobilité et les transports sont des éléments essentiels dans le quotidien des urbains mais les conseils régionaux limitent fortement la circulation dans les zones urbaines pour réduire l’impact environnemental des déplacements. Conscient que la mobilité est une question d’insertion sociale et professionnelles, on voit se développer depuis quelques années, des moyens de transports qui complètent la mobilité traditionnelle. La mobilité se réoriente en fonction des besoins des usagers, faisant apparaitre de nouvelles notions comme la mobilité à la demande.

L’année 2018 a été l’année où le free-floating s’est considérablement implanté en France. Vélos, scooters, trottinettes ou encore voitures, ces modes de transports ont pris de l’ampleur dans nos centres-villes. Parallèlement, la démocratisation massive de l’usage des smartphones par les usagers et l’essor du numérique ont fait monter très vite l’engouement de ce nouveau type de mobilité facilitant sont usage. Selon le Baromètre du numérique, « 46 % des Français se connectent à Internet avec un smartphone. » Ils leurs permettent donc d’accéder à de nouveaux types de services comme le free-floating en adaptant leur mobilité à tout moment.

Nouvelles mobilités poussées par la démocratisation massive des smartphones

La démocratisation massive de l’usage des smartphones par les usagers et l’essor du numérique ont fait monter très vite l’engouement de ce nouveau type de mobilité facilitant sont usage

Contrairement aux transports traditionnels, les solutions en free-floating n’ont pas d’ancrages fixes. Prenons l’exemple des trottinettes ou encore des vélos : on les trouve, on les prend et on les pose. La mobilité n’est donc plus faite en fonction de ce qui est prévu, programmée à l’avance mais répond parfaitement aux attentes des usagers. Prenons l’exemple des vélos. Selon une étude réalisée par 6T, bureau de recherche pour le compte de l’ADEME, « Quatre usagers sur cinq déclarent que les VFF ont engendré un changement dans leurs pratiques modales. Parmi ceux-ci, 68 % ont attribué leurs changements de pratiques principalement aux vélos en free-flotting. »

Ces nouveaux services de transports sont une alternative au transport public des grandes villes. L’apparition de ces nouveaux services de transports innovants se basant sur la data viennent révolutionner la mobilité urbaine. La compréhension de cette data permet de mettre en avant les besoins des usagers facilitant la mise en place de nouveaux modes de mobilités en allant vers une mobilité durable.

La data révolutionne la mobilité urbaine 

L’apparition de ces nouveaux services de transports innovants se basant sur la data viennent révolutionner la mobilité urbaine.

Les comportements changent ! Depuis l’augmentation du prix du carburant et les réglementations concernant les déplacements en villes pour lutter contre la pollution, les français privilégient de plus en plus les nouvelles solutions de transports que l’utilisation de leurs propres voitures. Selon Avise, Agence d’ingénierie pour développer l’Économie sociale et solidaire (ESS), « 39% d’entre eux envisagent de réduire son usage dans les prochaines années » pour diminuer leurs impacts sur l’environnement. 

Adapter ses déplacements et préserver la planète, c’est tout l’enjeu de la mobilité durable. Le but est de créer et développer une offre de transports soucieux de l’environnement avec des coûts faibles pour répondre aux besoins des utilisateurs sans qu’il y ait de rupture dans leurs déplacements. En acceptant les moyens de transports en free-floating, les collectivités ont déjà mis le cap sur ce nouveau type de mobilité. À elles, désormais, de lancer et de développer leurs modes de transports tant pour répondre aux enjeux de la mobilité durable que de l’attractivité de leurs territoires.

De plus en plus soucieuses de l’environnement, les villes développent des moyens de transports qui respectent les enjeux de la mobilité durable. Une chose est sûre : la mobilité doit prendre un nouveau tournant afin de construire la mobilité de demain.

Source : Wimobi

Lien de partage :

Devenez contributeur

Wimobi est une plateforme collaborative qui donne la parole à tous les acteurs de la mobilité qu’ils soient professionnels, chercheurs ou étudiants. N’hésitez pas à nous contacter pour définir la manière dont vous pouvez contribuer à Wimobi.

En savoir plus

Sur le même thème