Le public wifi dans les villes : opportunités, risques ?

Nos villes évoluent au rythme de l’urbanisation croissante. Appel, sms, réseaux sociaux, nous sommes constamment connectés. Selon une étude portée par le Blog Du Modérateur Média sur le numérique en France en 2019, sur 67 millions d’habitants, la France compte plus de 60 millions d’utilisateurs d’internet. On parle désormais de ville intelligente, « la smart city », ville de demain utilisant les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) pour améliorer la qualité de vie des citoyens, tout en respectant les enjeux sociétaux et environnementaux de nos sociétés. Le public wifi est la solution phare pour répondre à ces défis et satisfaire notre besoin de connexion perpétuel.

Nombreux sont les progrès technologiques mis en place pour permettre à tous de rester connectés en permanence à un réseau internet. Que ce soit via un forfait mobile, une connexion partagée, un wifi public, un réseau wimax, hotspot … Les solutions sont là. Il devient de plus en plus facile de se déplacer sans se déconnecter, nous transformant en véritables nomades inter-connectés. En effet, avoir recours à son smartphone simplifie les déplacements, l’information, les paiements… On a tous ces applications de transports sur nos mobiles pour optimiser nos temps de trajets et leur coût, qu’on se déplace en voiture, en bus, en train, en scooter, à vélo en même en trottinette électrique. Mais bien-sûr pour le bon fonctionnement de ces applications, outre le fait d’avoir son téléphone toujours chargé, il faut avoir une bonne connexion internet n’importe ou et n’importe quand.

Le public wifi : rapide, facile et gratuit 

Il devient de plus en plus facile de se déplacer sans se déconnecter, nous transformant en véritables nomades inter-connectés.

L’offre de mobilité s’étend se tournant vers des moyens de transports connectés ou nécessitant obligatoirement une connexion internet pour bénéficier du service via une application mobile. Voiture en auto-partage, vélo en station ou scooters et trottinettes électriques en free-floating, tous ces nouveaux modes de transports impliquent donc une connexion internet pour en profiter pleinement. Facile pour les utilisateurs français vivant en France de s’en servir grâce aux forfaits mobiles de plus en plus accessibles mais comment continuer d’user de ces technologies à l’étranger ou quand est-il pour les étrangers qui viennent en France pour le travail, les vacances et qui n’ont pas accès à ce genre de forfait ? Le public wifi. Le public wifi permet de se connecter partout rapidement, facilement et gratuitement. Il assure la satisfaction des visiteurs ou de la clientèle, leur permettant ainsi de se déplacer aisément et de rester connectés avec leurs amis, leur famille et leurs contacts professionnels. Selon Axido, partenaire IT, « D’ici 2020, près de 24 milliards d’objets connectés à Internet seront présents sur notre planète ! »

Un atout pour l’attractivité des villes 

D’ici 2020, près de 24 milliards d’objets connectés à Internet seront présents sur notre planète !

Pour les villes, il s’agit d’un levier marketing. En effet, avec l’apparition de nouveaux modes de travail comme le freelance, avoir accès au wifi est un atout pour attirer ces professionnels. Une chose en entrainant une autre, ces lieux gagneront en notoriété et visibilité du fait de l’opportunité de communication en ligne gratuite. En restant connectés, les utilisateurs pourront partager leur expérience facilement sur les réseaux sociaux et ainsi apprécier, recommander ces lieux publics proposant ce service. Répondre à ses attentes et habitudes très ancrées d’accès à internet est primordial aujourd’hui.

Sécurité et protection des données 

Ces réseaux gratuits présentent un grand nombre d’avantages. Toutefois quelques risques sont à prévenir et anticiper. Souvent ces réseaux sont faciles à pirater, parfois non chiffrés ou faisant l’objet de faille de sécurité exploitée par les pirates informatiques qui profitent de ces vulnérabilités spécifiques pour injecter des malwares sur les appareils. Aussi ciblé par les cybercriminels pouvant, par plusieurs manières, prendre le contrôle de ces points d’accès et donc visualiser des informations sensibles et personnelles brisant le respect de la vie privé des utilisateurs. Bien-sûr, des solutions existes pour se protéger lorsqu’on se connecte à un Wi-Fi public comme désactiver le partage de fichiers, ne consulter que des sites utilisant un protocole HTTPS, se déconnecter de ses comptes lorsqu’on ne les utilise plus ou encore utiliser un VPN (Virtual Private Network) afin que sa connexion à un Wi-Fi public soit privée.

La croissance et l’avancée des nouvelles technologies nous emmène vers un monde ultra connecté créant des villes inter-connectées dites intelligentes repoussant encore plus loin les innovations. Les nouvelles mobilités en font parties, pour s’en servir connexion internet oblige.  Faut-il encore que tout le monde puisse avoir accès à une bonne connexion pour jouir de ces nouveaux modes de transports connectés. Le wifi public a donc un grand rôle à jouer ici afin d’accompagner au mieux nos sociétés modernes dans leurs évolutions. Il est certain que le plein essor des « smarts cities » à travers le monde changera définitivement nos habitudes et nos modes de vies.

Source : Wimobi

Lien de partage :

Devenez contributeur

Wimobi est une plateforme collaborative qui donne la parole à tous les acteurs de la mobilité qu’ils soient professionnels, chercheurs ou étudiants. N’hésitez pas à nous contacter pour définir la manière dont vous pouvez contribuer à Wimobi.

En savoir plus

Sur le même thème