L’avenir de la mobilité : autonome, électrique et partagée

Ipsos présente les résultats de l’étude « Ipsos Automotive Navigator », menée dans 10 pays (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne, Italie, États-Unis, Brésil, Chine, Japon et Russie) qui analyse le niveau d’intérêt, les attentes et les freins des consommateurs vis-à-vis des 3 tendances qui façonneront l’avenir de la mobilité : le véhicule autonome, les véhicules électriques et le développement des offres de mobilité partagée.

Une nouvelle ère de transports : Plus économiques, plus rapides et plus souples.

Cette étude nous apprend notamment que l’intérêt des consommateurs se porte en premier lieu sur les offres de mobilité partagée, 58% des enquêtés espérant que cette solution leur permettra de ne plus devoir devenir propriétaire d’une voiture.  34%  des enquêtés déclarent être prêts à dépenser plus pour l’achat d’une voiture 100% électrique tandis que l’intérêt pour les véhicules autonomes est plus faible (19% de très intéressés) et semble décroître par rapport aux précédentes études.

L’utilisation d’offre de mobilité partagée progresse.

Cependant les nouveaux utilisateurs de services partagés sont essentiellement les résidents des grandes agglomérations et les classes d’âges les plus jeunes (52% des 18-34 ans vs 18% des plus de 50 ans).

L’intérêt pour les véhicules électriques est quant à lui porté par le coût de plus en plus élevé du pétrole et par les problématiques de pollution et d’émission de particules, notamment en ville.

Pourtant la perception du moindre coût de l’électrique par rapport au pétrole est diverse selon les pays : 14% seulement des italiens en sont convaincus quand 49% des britanniques n’en doutent pas. Les problématiques d’autonomie et de disponibilité de bornes de recharge restent les freins majeurs à l’achat, ce qui a pour conséquence que seuls 9% des propriétaires de voitures ont sérieusement considéré l’achat d’un véhicule électrique lors de leur dernier achat.

Le déploiement des véhicules proposant un niveau élevé d’autonomie (sans conducteur), notamment pour les particuliers, semble moins attendu et sera fortement conditionné par la capacité des constructeurs et des autorités à répondre aux inquiétudes des consommateurs face à la peur de l’innovation et aux questions que cette évolution pose en matière de sécurité, de développement d’infrastructures, de cadre légal ou d’assurances.

Les résultats de l’étude Ipsos Automotive Navigator sont disponibles ici.

Source : Ipsos

Lien de partage :

Devenez contributeur

Wimobi est une plateforme collaborative qui donne la parole à tous les acteurs de la mobilité qu’ils soient professionnels, chercheurs ou étudiants. N’hésitez pas à nous contacter pour définir la manière dont vous pouvez contribuer à Wimobi.

En savoir plus

Sur le même thème