Smart city : comment Barcelone a repensé son réseau de transport grâce à la data

À l’heure de l’urbanisation massive, les villes sont confrontées à des problèmes d’espace, de pollution et de mobilité auxquels elles doivent faire face pour conserver leurs attractivités. Selon l’Organisation des Nations Unies, « la population mondiale devrait atteindre près de 8.3 milliards d’individus en 2030 », une tendance donc à la hausse qui remet en cause les enjeux majeurs de notre monde. Par conséquent, les villes doivent se réinventer pour répondre au mieux, de manière durable, aux contraintes environnementales, économiques, politiques et humaines à venir.

C’est dans ce contexte et grâce aux technologies du Big Data que nous allons pouvoir repenser et optimiser nos sociétés. Nous voyons donc émerger le concept de « smart city » ou « ville intelligente », intégrant des solutions qui répondent aux problèmes des villes modernes en améliorant la qualité de vie des habitants tout en respectant les défis écologiques actuels.

Avec une exploitation optimale de l’Open Data, les données sont mises à disposition des acteurs publics afin d’imaginer et de proposer de nouveaux modèles plus optimaux. Par exemple, le partage de données donne la possibilité de connaitre les emplacements des bouchons en temps réel et donc de permettre aux usagers de fluidifier le trafic lorsque cette information est utilisée à bon escient. En ouvrant l’accès à ses données de transport, Londres a eu un fort retour sur investissement et a pu permettre à des leaders mondiaux d’exister comme CityMapper (application mobile de déplacements et calculs d’itinéraires urbains). Cette application doit donc sa naissance grâce à l’ouverture des données. De nouvelles possibilités et solutions sont découvertes en permanence. En résumé, l’open data permet d’élargir fortement les connaissances et de développer des solutions de qualités dans l’intérêt de tous.

95 % des trajets de bus avec une seule correspondance, voire aucune 

C’est le chemin qu’a choisi d’emprunter la smart city Barcelone. En effet, elle a su s’imposer comme l’une des villes pionnières dites intelligentes notamment en favorisant l’ouverture des données et donc leurs analyses. Son objectif est de développer sa ville durablement selon trois angles, économique, social et urbain.

Pour nous, être une Smart City signifie trois choses. Il faut rendre la vie plus facile pour les habitants, créer plus de richesses économiques et le tout de manière durable et soutenable pour la planète. Une Smart City, c’est penser beaucoup plus loin que le simple aspect technologique.

Josep Ramon Ferrer  –  ancien directeur de Barcelone Smart City

Et c’est ainsi que la capitale catalane à intégralement repenser son système de bus grâce à la data. Il est désormais possible d’effectuer à 95 % des trajets avec une seule correspondance voire aucune. Des écrans interactifs sont disponibles et alimentés par énergie solaire dans chaque arrêt de bus et préviennent les utilisateurs des prochains passages de bus. Ils ont aussi repensé leur système de collecte des déchets qui fonctionne maintenant par voie souterraine et non plus par camions. Concernant le tri, le système est tout automatisé. De plus, depuis plus de 10 ans, ils utilisent l’énergie solaire pour chauffer l’eau.

Feux rouges et lampadaires intelligents 

D’autres initiatives ont vu le jour comme un système de feux rouges intelligents spécifiquement adapté pour les véhicules d’urgence. Le trajet emprunté par le véhicule est repéré par les feux afin qu’ils passent automatiquement au vert au moment de son passage. Une fois le feu dépassé, ils reprennent leur usage normal. Ainsi la route est dégagée et permet aux SAMU ou aux pompiers d’arriver plus rapidement sur place. D’autres actions font de Barcelone une ville moderne comme l’installation de capteurs permettant de repérer les places de parking vides ou encore des lampadaires intelligents capables d’adapter leur luminosité en fonction du nombre de personnes aux alentours pour réduire le coût de l’électricité de la ville.

Barcelone a fait le choix de développer des services et des solutions pour améliorer la qualité de vie de ses habitants en respectant l’environnement grâce aux technologies et à la data. La ville de Barcelone assure sa place dans le top 5 des villes les plus intelligentes du monde tout comme Singapour, San Francisco, Oslo et Londres. Avec l’urgence écologique et l’explosion démographique, de plus en plus de villes orientent leurs choix vers des solutions intelligentes et respectueuses des enjeux cruciaux de nos sociétés actuelles.

Source : Wimobi

Lien de partage :

Devenez contributeur

Wimobi est une plateforme collaborative qui donne la parole à tous les acteurs de la mobilité qu’ils soient professionnels, chercheurs ou étudiants. N’hésitez pas à nous contacter pour définir la manière dont vous pouvez contribuer à Wimobi.

En savoir plus

Sur le même thème